"La petite famille" : Lecture facile, mais personnages bien légers et atmosphère très sombre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"La petite famille" :  Lecture facile, mais personnages bien légers et atmosphère très sombre
©

Atlanti-culture

"La petite famille" : Lecture facile, mais personnages bien légers et atmosphère très sombre

Anne Vassal

Anne Vassal est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Voir la bio »
LIVRE
LA PETITE FAMILLE
de Sophie Avon
Ed. Mercure de France 
 168 pages
RECOMMANDATION : BON
THEME
A Amsterdam, un très jeune couple emménage pour attendre la naissance de son enfant.  A l’arrivée de Sacha, Ron se sent tout de suite père. C’est beaucoup plus compliqué pour Camille, qui, pourtant, souhaitait par-dessus tout fonder une famille.
Nina, une amie d’enfance de la jeune femme, venue pour un court séjour qui se prolonge, va endosser le rôle de Camille. Tout le monde semble y trouver son compte, même si cet équilibre est fragile. Et puis Nina s’en va, décidée à reprendre sa vie en main. Camille va alors à osciller à nouveau, entre joie et abattement. Le couple qu’elle forme avec Ron se désintègre un peu plus chaque jour, jusqu’à la rupture. L’été arrivant, Camille se retrouve seule avec Sacha. Elle va alors perdre pied et la chute sera terrible.
POINTS FORTS 
- Des phrases au présent, courtes, simples, qui permettent au lecteur d’entrer tout de suite dans l’histoire.
- Les sentiments et états d’âmes des trois protagonistes sont très bien décrits. Camille est une jeune fille forte, énergique, qui assume ses choix. Mais sous cette apparence, se cache une fragilité qui lui vient de son enfance. Ron, encore très adolescent dans la manière de se comporter, fait montre d’une certaine maturité pour faire vivre cette « petite famille ». 
- On pressent assez vite un danger dans cette histoire à trois. Une tension trouble monte peu à peu, jusqu’au choc final.
- Un regard intéressant sur les relations amoureuses, affectives, amicales de notre société.
POINTS FAIBLES  
- Quelle sombre et pesante atmosphère! 
- Les trois personnages manquent quand même un peu trop de maturité affective pour qu'on se laisse emporter par  eux, même si le livre est bon et d'une lecture facile. Je ne suis pas certaine que je l'offrirais... 
EN DEUX MOTS
Un roman qui interroge sur la construction du couple, mais aussi sur l’influence de la relation mère-fille tout au long de la vie.
UN EXTRAIT 
« Elle va avoir 25 ans et elle sait déjà qu’elle ne tiendra aucune de ses promesses »
L’AUTEUR
Sophie Avon est journaliste et a publié une douzaine d’ouvrages dont "Les Amoureux", "Dire Adieu" et "Le vent se lève".
Elle est aussi critique de cinéma depuis 1988. Elle participe au Masque et la Plume depuis 2005.

Pour commander LA PETITE FAMILLE de Sophie Avon

LA PETITE FAMILLE de Sophie Avon

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !