"Il y a six millions d'Algériens en France" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le président algérien Abdelmadjid Tebboune lors d'une rencontre avec le ministre français des Affaires étrangères dans la capitale Alger, le 21 janvier 2020.
Le président algérien Abdelmadjid Tebboune lors d'une rencontre avec le ministre français des Affaires étrangères dans la capitale Alger, le 21 janvier 2020.
©RYAD KRAMDI / AFP

Ça fait beaucoup non ?

"Il y a six millions d'Algériens en France"

Vous ne devinerez jamais d'où vient ce chiffre.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Six millions d'Algériens en France. A gauche, on hurle contre cette fake news. France Info précise qu'on lit ça sur les sites d'extrême droite. Et que, pire encore, Zemmour le reprend à son compte.

France Info indique que ces données sont fausses et en tous cas sont fortement exagérées. D'après les statistiques de l'Ined, les Algériens, ou descendants d'Algériens seraient tout au plus trois millions sur notre territoire. Haro donc sur l'extrême droite qui chercherait à faire peur !

Puis on découvre, toujours grâce à France info, l'origine de ce chiffre qui fait tant plaisir à nos supposés racistes et islamophobes. C'est le président algérien Abdelmadjid Tebboune qu'il a lancé !

Il a dit qu'il y avait en France, six millions d'Algériens "qui peuvent beaucoup et pour la France et pour l'Algérie" . Si on y ajoute les Marocains, les Tunisiens et les Africains, ça ressemble fort au grand remplacement théorisé par Renaud Camus.

On ne sait pas d'où Abdelmadjid Tebboune tient ce chiffre. L'a-t-il calculé sur un boulier ? L'a-t-il vu dans une boule de cristal ? Nous ne pouvons imaginer que le président Algérien serve la soupe à Renaud Camus et à Eric Zemmour, alors pourquoi ?

Abdelmadjid Tebboune ne peut quand même pas se déclarer heureux que six millions d'Algériens aient quitté la belle Algérie pour la France raciste. Une seule hypothèse s'impose : le numéro un algérien entend sans doute signifier aux gouvernants français qu'ils doivent impérativement compter avec cette imposante masse algérienne. A bon entendeur salut !

À Lire Aussi

Les très, très singulières considérations d’Eric Zemmour sur l’affaire Dreyfus

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !