"Berta Isla" : le magnifique portrait de femme de Javier Marias | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
"Berta Isla" :  le magnifique portrait de femme de Javier Marias
©

Atlanti Culture

"Berta Isla" : le magnifique portrait de femme de Javier Marias

Le magnifique portrait de femme de Javier Marias, le plus grand romancier espagnol vivant.

Jean-Pierre Tirouflet pour Culture-Tops

Jean-Pierre Tirouflet pour Culture-Tops

Jean-Pierre Tirouflet est chroniqueur pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio »

"Berta Isla" 

De JAVIER MARIAS
Traduction Marie-Odile Fortier-Masek Editions Gallimard, 592 pages

 

RECOMMANDATION
Excellent


THÈME
Un couple étrange: Elle, Berta Isla, qui donne son titre au roman, madrilène sédentaire, lui Thomas Nevinson, hispano-britannique, disparaît périodiquement. Il est officiellement employé par l’ambassade britannique à Madrid, mais travaille en fait pour un des services secrets de sa Majesté, sur le terrain des opérations“spéciales“. Un jour, son absence se prolonge pendant 12 longues années pendant lesquelles sa femme le croit mort; puis il réapparaît. Berta Isla livre sous la plume du grand romancier espagnol, Javier Marias, le récit de cette relation à éclipses, de ses angoisses, de ses réactions, de ses doutes...

 

POINTS FORTS
C’est un magnifique portrait de femme que trace, avec une grande élégance de style, Javier Marias, d’une femme condamnée à ignorer une moitié de la vie de son mari sur laquelle plane délibérément le secret le plus absolu.

C’est aussi une réflexion sur le couple, sur la communication en son sein, sur la fragilité de la relation entre les êtres ou sa persistance malgré un océan de difficultés. Comme dans tout grand roman, chacun y trouve un aliment pour sa propre méditation, d’autant que la richesse des analyses de Marias renvoie à des situation que, mutatis mutandis, chacun est amené à rencontrer au cours de son existence. 

L’articulation du roman, le “scénario“, est admirablement construit et réserve au lecteur des surprises qui le tiennent en haleine jusqu’au terme de l’ouvrage. C’est du grand art, passionnant et extrêmement agréable à lire.

 

POINTS FAIBLES
On retrouve parfois quelques obsession des auteurs espagnols. Si la référence, constante jusqu’à présent, à la période franquiste a tendance à devenir ténue, le thème de l’imposture qui court de roman en roman chez nombre d’écrivains espagnols reste très présent dans BERTA ISLA.

 

EN DEUX MOTS
Une oeuvre éblouissante construite par un des maîtres de la littérature contemporaine espagnole.

 

L'AUTEUR
Javier Marias est probablement le plus grand romancier espagnol vivant. Les critiques s’accordent en général pour le considérer comme un candidat naturel au prix Nobel. Il a publié de nombreux romans et traduit de l’anglais en espagnol plusieurs oeuvres majeures.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !