Xavier Niel refoulé du Grand Journal | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Xavier Niel a été tout simplement "désinvité" du Grand Journal de Canal+.
Xavier Niel a été tout simplement "désinvité" du Grand Journal de Canal+.
©Reuters

Indésirable

Xavier Niel refoulé du Grand Journal

Le PDG de Free Mobile a été sommé de quitter les coulisses de l'émission phare de Canal +.

[Mise à jour le 11 janvier à 15h30]

C'est finalement ce soir que Xavier Niel sera reçu sur le plateau du Grand Journal pour répondre aux questions de Michel Denisot et de ses collaborateurs.

[Mise à jour le 11 janvier à 13h15]

Invité de BFM Business ce mercredi matin, Xavier Niel s'est plaint à demi-mots du traitement que lui ont réservé Canal+ et TF1, qui appartiennent respectivement aux mêmes groupes que SFR et Bouygues. "Ce sont des médias bien tenus", a-t-il lancé Xavier Niel.

Quelques heures après avoir dévoilé l'offre mobile de Free, son PDG Xavier Niel devait terminer la journée en fanfare sur le plateau du Grand Journal. Mais arrivé sur place, celui-ci s'est vu annoncer qu'il n'était plus invité. Motif invoqué : Xavier Niel vient d'enregistrer une interview pour C à vous, l'émission concurrente de France 5, alors que Canal+ souhaitait obtenir l'exclusivité.

Devant Xavier Niel, Renaud le Van Kim, le producteur de l'émission aurait évoqué un "problème d'agenda". Canal+ parle plutôt de "malentendu" et indique que l'invitation est "reportée".

Et Le Point, qui relate l'incident, de rappeler la position délicate de Canal+ vis-à-vis de Free, dont il est à la fois le partenaire (la chaîne câblée est accessible via le bouquet ADSL de Free) et le concurrent (SFR et Canal+ appartiennent tous les deux au groupe Vivendi).

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !