Vol MH370 : et maintenant, le parallèle avec Tintin... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Vol MH370 : et maintenant, le parallèle avec Tintin...
©Hergé

Boeing disparu

Vol MH370 : et maintenant, le parallèle avec Tintin...

"Vol 714 pour Sydney" est un album de Tintin dans lequel un avion est détourné par une partie de son équipage.

Mais qu’est-il arrivé au vol MH370, disparu samedi 8 mars au large de la Chine méridionale ? Dix jours plus tard, les hypothèses se multiplient et celle du détournement se préciserait, même si la Malaisie refuse de le confirmer ; samedi dernier, le Premier ministre malaisien a expliqué que les mouvements du vol MH370, qui aurait continué de voler plusieurs heures après sa disparition, avaient été provoqués par "une action délibérée", et a précisé que des perquisitions avaient eu lieu au domicile du pilote et du co-pilote.

Il n’en fallait pas beaucoup plus pour que les internautes établissent des parallèles originaux. Comme l’explique James Fallows, sur le site The Atlantic,dans un article du 17 mars, ils sont nombreux à trouver une comparaison, non pas avec Opération tonnerre, On ne vit que deux fois, ou n’importe quel autre James Bond, non, mais avec… Tintin.

Replongez dans vos souvenirs et remémorez-vous Vol 714 pour Sydney : un avion détourné par une partie de son équipage, la disparition des écrans radars en volant au ras de l’eau ou encore l'atterrissage sur une piste temporaire construite sur une île de la mer de Java, soit pile dans le rayon de recherches de enquêteurs. Un nombre de points communs "intéressants" pour l’auteur de l’article, qui souligne qu’au stade où en sont les hypothèses, vous feriez mieux de relire l’album d’Hergé que de regarder en boucle les chaîne d’information en continu.

Mais si l’on en croit la fin de l’histoire, il y aurait in fine une intervention extraterrestre. Pas sûr que les enquêteurs, qui pataugent depuis 10 jours, soient désespérés à ce point pour envisager cela.

Lu sur The Atlantic

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !