Valérie Trierweiler : la compagne va-t-elle entrer en campagne ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Elle était jusqu'ici très discrète, mais pourrait prendre un rôle plus actif...
Elle était jusqu'ici très discrète, mais pourrait prendre un rôle plus actif...
©DR

Femme de

Valérie Trierweiler : la compagne va-t-elle entrer en campagne ?

La journaliste qui partage la vie de François Hollande a écrit dimanche sur Twitter qu'elle avait besoin de "temps pour apprendre" mais qu'elle "apprendrait vite". Sans plus de précisions.

Elle était jusqu'ici très discrète, mais pourrait prendre un rôle plus actif, maintenant que son compagnon est devenu le candidat du Parti socialiste à l'élection présidentielle de 2012. Et ce sont ses tweets qui le laissent penser.  

"Quelle histoire ! Quelle histoire", a-t-elle tweeté dès l'annonce des résultats. Petite précision : ce sont là les mots qu'avait prononcés un autre François, Mitterrand, un certain 10 mai 1981 en apprenant qu'il venait d'être élu président de la République. Mais c'est le tweet posté en fin d'après-midi par Valérie Trierweiler qui a suscité quelques remous : « «À mes amis journalistes et photographes, laissez-moi le temps. Le temps de comprendre et d'apprendre. Mais j'apprendrais vite ! », a-t-elle écrit.

Face aux réactions provoquées par ce tweet, et notamment face aux interrogations suscitées par l'emploi du conditionnel, elle a ajouté :"j'apprendrais si vous m'en laissez la possibilité, voilà ce qu'il fallait comprendre". Pas sûr que les choses soient beaucoup plus claires. Mais reste qu'avec ces déclarations, Valérie Trierweiler, jusqu'ici très discrète et jamais avec François Hollande lors des apparitions du candidat en campagne, pourrait bien avoir signé ses premiers actes de compagne en campagne. Il semble clair que François Hollande aura besoin, comme tout candidat, de l'appui de la journaliste. Reste à savoir si les deux compagnons se passeront la bague au doigt avant le 22 avril 2012.

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !