L'université de l'huile d'olive | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
L'université de l'huile d'olive
©Flickr ryanovineyards

Oléologie

L'université de l'huile d'olive

A Montpellier, la faculté de pharmacie dispense une formation centrée autour de l'huile d'olive, ses mystères et ses arômes.

Dans le sud de la France, on ne badine pas avec l'huile d'olive. L'ingrédient star du régime crétois a même droit à sa propre formation à la faculté de pharmacie de Montpellier, comme nous l'apprend un reportage estival de Ouest France. Pendant près de 180 heures étalées sur une année universitaire, des viticulteurs qui souhaitent diversifier leurs activités ont l'occasion de se familiariser avec les secrets de l'huile d'olive.

Ce cours, baptisé du néologisme "oléologie", repose sur des bases comparables à celles de l'eonologie. Il s'agit de dompter et de repérer les arômes de l'huile, qui peuvent évoquer la banane comme le pain au levain ou l'artichaut cru.

Ouest France explique que la méthode de production de l'huile, par pressage traditionnel ou par centrifugeuse, n'influe pas sur le goût du produit. Contrairement au vin, elle n'a pas de millésimes car elle ne se conserve pas longtemps. Il est conseillé de la consommer dans les neuf mois qui suivent l'ouverture d'une bouteille. 

Lu sur Ouest France

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !