Une bataille d’oreillers géante fait 30 blessés dans une académie militaire américaine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Une bataille d’oreillers géante fait 30 blessés dans une académie militaire américaine
©Capture d'écran/Youtube

Aïe !

Une bataille d’oreillers géante fait 30 blessés dans une académie militaire américaine

Cette bataille d'oreillers fait partie des coutumes de l'académie depuis un siècle et consiste à célébrer la fin d'un été "exténuant".

Une trentaine d'éleves de la prestigieuse académie militaire de West Point, aux États-Unis, s'est prêtée à l'une des plus anciennes coutumes de l'établissement : la bataille de polochons géante, une tradition de rentrée vieille d'un siècle et destinée à célébrer la fin d'un été extrêmement rigoureux. Mais alors que les élèves étaient munis de casques de protection, des petits malins ont eu la bonne idée de les glisser dans les taies d'oreiller pour frapper leurs camarades. Résultat : 24 commotions cérébrales, une jambe cassée et plusieurs épaules démises, selon le New York Times.

En 2012, l'un des participants avait glissé un petit coffre métallique dans sa taie d'oreiller et provoqué plusieurs blessures. La bataille d'oreillers de l'année suivante fut donc annulée en 2013, puis rétablie en 2014. West Point qui tient à sa réputation et à cette tradition a assuré qu'une enquête avait été ouverte pour retrouver les petits malins à l'origine de ces blessures. "West Point se réjouit de la volonté de créer un esprit de camaraderie des étudiants de première année mais regrette les blessures qu'ils ont subies. [...] Nous sommes en train d'enquêter pour déterminer les causes de ces blessures", a précisé le colonel Kasker.

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !