Un télescope de la NASA a pu observer une éruption géante provenant d'un trou noir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Un télescope de la NASA a pu observer une éruption géante provenant d'un trou noir
©

Grande première

Un télescope de la NASA a pu observer une éruption géante provenant d'un trou noir

Les scientifiques espèrent que cette observation permettra d'en savoir plus sur ce mystérieux phénomène spatial.

C'est une première qui pourrait redéfinir notre vision d'un des phénomènes les plus mystérieux de la galaxie. Alors que deux télescopes de la NASA observaient le trou noir supermassif Markarian 335, l'un d'eux - le NuSTAR, spécialisé dans l'étude des rayons X - a remarqué une éruption de rayons X et de plasma depuis le phénomène spatial.

Selon les experts de l'agence spatiale américaine, ces émissions trouveraient leur source dans des particules à haute énergie, désignée sous le nom de "couronne"."La couronne s'est rassemblée d'abord vers l'intérieur et puis a expulsé comme un jet vers l'extérieur", a expliqué Dan Wilkins, auteur principal de l'étude dans un communiqué de presse.

Cette découverte va-t-elle permettre de comprendre comment les trous noirs ? C'est ce qu'espèrent les scientifiques pour lesquels le trou noir reste une énigme. "Nous ne savons toujours pas comment se forment les jets de trous noirs, mais c'est une possibilité excitante que la couronne de ce trou noir ait commencé à former la base du jet avant qu'elle ne s'effondre", souligne Dan Wilkins. C'est la première fois que nous sommes en mesure de relier ce phénomène à l'éruption."

"La nature de la source d'énergie des rayons X que nous appelons la couronne est mystérieuse, mais maintenant, nous pouvons obtenir des indices sur sa taille et sa structure", a abondé Fiona Harrison, responsable du télescope NuSTAR à l'Institut de technologie de Californie à Pasadena.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !