Un curé saute en parachute pour sauver son abbaye | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Depuis le mois de mars, le "Message du père Guillaume" a été visionné plus de 25 000 fois.
Depuis le mois de mars, le "Message du père Guillaume" a été visionné plus de 25 000 fois.
©

Chiche!

Un curé saute en parachute pour sauver son abbaye

Grâce à une campagne de communication très efficace sur les réseaux sociaux, le père Guillaume est parvenu à lever 80 000 euros.

"Si on atteint les 25.000 euros de dons sur CredoFunding, je saute" avait assuré mi-juillet le père Guillaume, afin d'obtenir une somme assez importante pour rénover  l'abbaye de Marcilhac-sur-Célé. "Il ne fallait pas que je me dégonfle, mais c'était un vrai sacrifice" a-t-il expliqué depuis  l'aérodrome devant ses paroissiens et quelques journalistes, avant de prendre son envol pour faire le grand saut. Grâce à une campagne de communication très efficace sur les réseaux sociaux, le père Guillaume est parvenu à lever 80 000 euros. 

"Cela aurait été une faute morale de laisser ce bâtiment se dégrader. En arrivant, il y a trois ans, j'ai trouvé un lieu exceptionnel mais mal en point, sale, humide..." se souvient le curé. 

Depuis le mois de mars, le "Message du père Guillaume" a été visionné plus de 25 000 fois, et partagé sur les réseaux sociaux. "Du coup, l'abbaye a émergé médiatiquement alors même que des locaux l'ignoraient" se réjouit-il.  

Un orgue gracieusement offert par une paroisse anglaise du Yorkshire sera inauguré par l'évêque après son installation. Les travaux de l'abbaye devraient commencer dès cette année. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !