Un couple d'ours croates adepte de la fellation | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Un couple d'ours croates adepte de la fellation
©Reuters pic

Et pourquoi pas

Un couple d'ours croates adepte de la fellation

Malgré l'arrivée dans l'enclos en 2010 de deux autres ours castrés, dont une femelle, les deux orphelins n'ont jamais cessé leurs rapports intimes.

Le plaisir pour tous, et même pour les ours. Une étude de la revue Zoo Biology révèle que deux ours mâles, élévés dans un contexte de semi-captivité pratiquent la fellation plusieurs fois par jour. Si des chercheurs ont déjà observé des ours s'adonnant à la masturbation, l'autofellation et le cunnilingus, il s'agit du premier cas documenté de relation homosexuelle orale répétée chez cette espèce.

En sept visites étalées sur 5 ans, les biologistes ont observé 28 fellations entre les deux ours. Toutes sont prodiguées par le même mâle, le plus petit, qui prend chaque fois l'initiative de ce rapport. Le bénéficiaire de cette faveur sexuelle n'a jamais repoussé les avances de son congénère. Dans 18 cas, il semblerait que la fellation (d'une durée de une à quatre minutes) ait abouti à l'orgasme du receveur, trahi par ses contractions musculaires et un liquide blanc sur le museau de son partenaire (les chercheurs n'excluent pas qu'il puisse s'agir uniquement de salive).

Malgré l'arrivée dans l'enclos en 2010 de deux autres ours castrés, dont une femelle, les deux orphelins n'ont jamais cessé leurs rapports intimes. Vous avez dit amoureux ? 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !