Un congé "gueule de bois" proposé aux salariés d'une entreprise britannique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Un congé "gueule de bois" proposé aux salariés d'une entreprise britannique
©Reuters

"Promis, c'est la dernière"

Un congé "gueule de bois" proposé aux salariés d'une entreprise britannique

Pas besoin de faire semblant d’être malade chez Dice, une start-up branchée.

L'idée pourrait plaire aux fêtards. Dice, une entreprise britannique qui vend des tickets de concerts et de festivals via son application, vient d'introduire le concept de "congé gueule de bois". Le principe est limpide : vous buvez trop, vous restez chez vous - à promettre que vous ne toucherez plus un verre d'alcool de votre vie...

Et on n'en reste pas au niveau "coolitude". Car pour profiter de cette journée de repos, les heureux employés passent par une forme de communication professionnelle bien singulière, en envoyant à leur patron un émoji "bière", "malade" ou "musique" sur Whatsapp. Un concept branché, mais évidemment pas désintéressé. La direction de la startup espère ainsi améliorer la productivité de ses ouailles.

"Toute notre équipe vit pour la musique, et certaines des meilleures offres de l’industrie se font après un concert", explique Phil Hutcheon, fondateur de l'entreprise. "Nous faisons confiance et voulons que les gens soient ouverts s’ils vont voir de la musique live". Bon évidemment, n'espérez pas vous mettre minable tous les soirs. Cet avantage n'est pas illimité, mais valable quatre fois dans l'année. Avec modération, comme on dit...

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !