Shutdown : il provoque une hausse de la fréquentation des sites pornos | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les fonctionnaires américains ont beaucoup plus de temps libre désormais...
Les fonctionnaires américains ont beaucoup plus de temps libre désormais...
©

Conséquence inattendue

Shutdown : il provoque une hausse de la fréquentation des sites pornos

Certains sites ont enregistré une hausse de 900% du trafic dans les zones où résident de nombreux fonctionnaires mis à l'arrêt.

Que faire lorsque l'on se retrouve au chômage forcé ? C'est la question qu'ont dû se poser les 820 000 employés "non-essentiels" du gouvernement fédéral américain au moment du shutdown. Se balader, bricoler, regarder la télévision, bien sûr. Surfer sur le Web également. Et selon des sites aux noms évocateurs tels que Erotic Scribes et sssh.com, la fréquentation de certains sites pornographiques a augmenté de 900% dans les zones où vivent de nombreux fonctionnaires mis de côté par le shutdown !

Washington DC, le Maryland et la Virginie du Nord sont particulièrement concernés par cette augmentation du trafic polisson. Et selon des estimations américaines, environ 65% des 820 000 personnes coincées à la maison seraient des femmes. Un chiffre qui éloigne un peu l'idée selon laquelle ces messieurs seraient les uniques consommateurs de pornographie. Ce surf "forcé" serait également l'occasion de faire des achats. Les sites proposant des sextoys, des livres érotiques et des films payants ont même vu leur quantité de commandes augmenter.

L'occasion de faire du business est trop belle et le site GameLink.com a décidé d'offrir 25% de réduction à ses clients. Il leur suffit désormais de taper "SHUTDOWN" dans la zone prévue à cet effet en fin de commande. "Nous, et la plupart des Américains, ne sommes pas payés quand nos emplois sont suspendus. Nous exonérons de cette promotion tous les membres du Congrès. Nous savons qui vous êtes et vous allez payer plein pot !", prévient toutefois le site. Un bien bel exemple de solidarité dans une période si difficile.

Lu sur Xbiz.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !