Samsung : le Galaxy S5 présenté le 24 février | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Un an après le Galaxy S4, c'est le S5 qui devrait naître prochainement
Un an après le Galaxy S4, c'est le S5 qui devrait naître prochainement
©Reuters

5ème dimension

Samsung : le Galaxy S5 présenté le 24 février

Le groupe sud-coréen va profiter du Mobile Worlds Congress, à Barcelone, pour dévoiler son nouveau smartphone.

L'attente était forte autour du nouveau joujou de Samsung. Elle sera rapidement comblée puisque le géant sud-coréen vient d'annoncer qu'il allait présenter son nouveau Galaxy S5 à l'occasion du Mobile Worlds Congresse, à Barcelone, le 24 février prochain. En effet, le fabricant s'est permis d'envoyer une invitation à la presse pour un événement au doux nom de "unpacked 5". Des rumeurs persistantes circulant dans la presse sud-coréenne affirment que la fabrication de ce Samsung Galaxy S5 aurait été initiée au Vietnam depuis le mois de janvier et que le produit sera fin prêt dès la fin du trimestre. Le smartphone serait doté d'un écran HD de 5 à 5,2 pouces ce qui lui permettra de fonctionner avec une résolution de 2560x1440 pixels.

Selon la presse spécialisée, le moteur du Galaxy S5 serait doté d'un processeur Snapdragon 800 quatre cœurs à 2,5 GHz, d'un processeur graphique Adreno 330 et de la dernière version du système Android 4.4. L'appareil photo disposerait d'une capacité étendue entre 16 et 20 mégapixels et pourrait enregistrer des vidéos en ultra haute-définition. L'autre surprise dont traitent ces rumeurs est l'apport d'un détecteur d'iris ce qui permettrait de scanner la rétine de l'utilisateur. La forme du Samsung Galax S5 devrait être courbée à l'instar du Galaxy Round.

Pour rappel, Samsung a vu ses résultats baisser, une première depuis huit semestres. Son S4 s'est écoulé à 40 millions d'exemplaires en six mois.

Lu sur Le Nouvel Observateur

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !