Saint-Valentin : la touchante déclaration d’amour d’un Américain à sa femme | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Saint-Valentin : la touchante déclaration d’amour d’un Américain à sa femme
©Giveit100.com/@jessebenhale

Dites-le avec des post-it

Saint-Valentin : la touchante déclaration d’amour d’un Américain à sa femme

Depuis un mois, Jesse Ben Hale écrit chaque jour à sa femme Holly, sur un post-it, qu’il l’aime et pourquoi il l’aime. Une opération qu’il va répéter 100 fois.

C’est sûrement le cadeau le plus économique pour la Saint-Valentin... Peut-être aussi le plus sincère. Depuis un mois, Jesse Ben Hale, un photographe du Kansas a mis sur pied un projet pour dire tout son amour à sa femme. Pas de roses, ni de chocolats, encore moins de parfums, des cadeaux un peu surfaits, mais simplement des post-it. Et en quantité.

Le nom de son projet résume bien ses intentions : "I'm telling my wife I love her for 100 days", soit "Je vais dire à ma femme, pendant 100 jours, que je l’aime". Dont acte : depuis 26 jours, Jesse Ben Hale offre à sa femme Holly les 100 raisons qui font qu’il l’aime, du classique "tu es à l’écoute de mes histoires", à l’attentionné "tu ne me laisses pas quitter la maison les cheveux en bataille", à l’attendrissant "tu es plus belle que je ne l’avais imaginé".

Jesse filme ses écrits et les publie sur la plateforme Give It 100,  un site qui encourage les internautes à mener un projet créatif pendant 100 jours. Sous les vidéos, les commentaires enthousiastes pleuvent. Chrystal trouve l'idée "fantastique !" et souffle discrètement aux internautes de la suggérer à son mari. Twyla est également conquise par le projet qu'elle trouve "génial".

Lu sur Dailymail.co.uk

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !