Royaume-Uni : le Prince Philip prendra sa retraite à l'automne, après des décennies de gaffes légendaires | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Royaume-Uni : le Prince Philip prendra sa retraite à l'automne, après des décennies de gaffes légendaires
©Reuters

Florilège

Royaume-Uni : le Prince Philip prendra sa retraite à l'automne, après des décennies de gaffes légendaires

L'époux d'Elizabeth II s'est illustré dès 1966 en déclarant publiquement : "les femmes britanniques ne savent pas cuisiner".

D'après le communiqué officiel publié par Buckingham Palace jeudi 4 mai, le Prince Philip, duc d'Édimbourg, prendra sa retraite à l'automne 2017, après plus d'un demi-siècle dans l'ombre de la Reine d'Angleterre.

Au fil de sa vie publique, l'époux d'Elizabeth II s'est notamment illustré par des propos sulfureux et parfois maladroits, souvent tenus en public. Pour l'occasion, le site du quotidien britannique "Daily Mail" se souvient de ses "gaffes" les plus légendaires : 

Dès 1966 le Prince Philip s'est illustré en déclarant en public que "les femmes britanniques ne savent pas cuisiner"

Lors d'une visite au Kenya en 1984, il interroge une jeune femme qui lui offre des fleurs "Merci Madame… Vous êtes bien une femme, n’est-ce pas ?".

En 2012, il s’adresse à un policier, en désignant une jeune femme blonde moulée dans une robe rouge zippée sur le devant : "Je me ferais arrêter si j’ouvrais la fermeture éclair de cette robe".

Lorsqu’il rencontre Malala Yousafzaï, une Pakistanaise qui a survécu à une attaque des talibans contre un bus d’écolières en 2013, le Prince Philip déclare que les enfants "vont à l’école parce que leurs parents n’en veulent pas à la maison".

Lu sur Le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !