Le rappeur d'Al Qaida n'est pas mort | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le rappeur d'Al Qaida 
n'est pas mort
©

Il lâche pas l'affaire

Le rappeur d'Al Qaida n'est pas mort

Présumé mort pour les autorités somaliennes, Omar Hammami vient de livrer une nouvelle "oeuvre".

Omar Hammami bouge encore. Ce terroriste américano-syrien né aux Etats-Unis s'était fait connaître il y a quelques années en Somalie où il est devenu le chef d'un mouvement islamique et se fait appeler Abou Mansoor Al-Amriki. En 2009, une vidéo en forme de rap djihadiste l'avait rendu célèbre dans le monde entier.

Présumé mort, comme l'avait confié le ministre somalien de la Défense au mois de mars, le terroriste vient de montrer de manière éclatante qu'il n'en était rien. Deux nouvelles chansons viennent d'émerger sur Internet. Dans "Send me a cruise" ("Envoie moi un missile de croisière"), il met au défi ses ennemis de lui envoyer un drone ou un missile.

Dans "Make jihad with me" ("Fais le jihad avec moi"), ABC note qu'il tente de chanter avec une voix basse, à la façon de Barry White.

 

Lu sur ABC News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !