Quand Gérard Depardieu voulait "crever les yeux" de Harvey Weinstein | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Quand Gérard Depardieu voulait "crever les yeux" de Harvey Weinstein
©Reuters

Clash

Quand Gérard Depardieu voulait "crever les yeux" de Harvey Weinstein

Sur France Inter, l'acteur français s'est souvenu de son altercation avec le producteur américain.

Depuis la semaine dernière, de nombreuses femmes accusent le producteur américain Harvey Weinstein d'agressions sexuelles, de viols et d'harcèlement. Invité sur France Inter ce mercredi 18 octobre, Gérard Depardieu s'est souvenu d'un de ses rendez-vous avec  la nouvelle persona non grata d'Hollywood.

>>> À lire aussi : Harvey Weinstein et notre responsabilité dans la culture de la complicité 

"Je connais bien le Weinstein en question, je lui ai tiré les cheveux un jour, je suis passé derrière son bureau", a lancé l'acteur sur les ondes de France Inter ce mercredi 18 octobre. "Je produisais le film de Nick Cassavetes Unhook the Stars et nous avions une série de films à faire avec lui dont She’s So Lovely avec Sean Penn et Robin Wright. C’était le dernier film écrit par John Cassavetes. Nick voulait faire le film, mais c’était distribué par Miramax. Je m’aperçois qu’il nous avait fait un accord où il nous volait carrément", a expliqué Gérard Depardieu. "Je lui ai dit : 'Harvey, si tu fais quelque chose, tu vois mes deux doigts, ils te crèvent les yeux ! Tu touches une chose à ta parole donnée, je te crève les yeux et je te tue'". 

Lu sur La Provence

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !