Prince Charles : a-t-il payé la sœur de Camilla pour la remercier d'avoir caché leur aventure ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Soupçon de népotisme au Royaume-Uni
Soupçon de népotisme au Royaume-Uni
©Twitter/BBCPeterHunt

C'est Dallas au royaume

Prince Charles : a-t-il payé la sœur de Camilla pour la remercier d'avoir caché leur aventure ?

Annabel Elliot est la sœur de Camilla Parker-Bowles et l'unique architecte d'intérieur du duché de Cornouailles qui lui a versé la coquette somme de plus d'1,2 million de livres.

Soupçons de scandale au Royaume-Uni. Le Daily Mail évoque en effet ce samedi une possible affaire de "copinage" au sein même de la famille royale. Plus précisément, ce sont le Prince Charles et son épouse Camilla Parker-Bowles qui sont dans le viseur. Il leur est reproché d'avantager la sœur de cette dernière.

Dans la vie de tous les jours Annabel Elliot est architecte d'intérieur. Et il s'avère qu'elle est l'unique architecte d'intérieur du Duché de Cornouailles depuis que le prince Charles a épousé Camilla. Une situation de monopole qui lui permet de (très) bien gagner sa vie. Selon le quotidien britannique, la sœur de Camilla a en effet déjà gagné près de 1,2 millions de livres sterling en huit ans. Mais le Daily Mail soupçonne que cette situation est en fait un cadeau fait par les époux pour remercier Annabel Elliot de ne pas avoir divulguer la relation qu'ils entretenaient alors même que le prince était encore marié avec Diana.

En effet, selon le journal britannique, il parait évident que Charles et Camille ont embauché Annabel dans l'unique but de la remercier de son silence. Car à en croire le Daily Mail, le royaume compte bon nombre d'architectes d'intérieur talentueux et moins chers. Une gratitude qui commence à faire tout de même beaucoup de bruit outre-Manche.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !