Pourquoi les feux rouges ont un impact désastreux sur notre santé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Les feux rouge sont mauvais pour la santé.
Les feux rouge sont mauvais pour la santé.
©Reuters

Alerte rouge

Pourquoi les feux rouges ont un impact désastreux sur notre santé

Selon une récente étude, les conducteurs britanniques passent en moyenne 2% de leur journée derrière un volant à des intersections réglées par des feux. Or ce temps est responsable de 25% de leur exposition totale aux nanoparticules.

Chaque année, 7 millions de décès prématurés sont liés à la pollution de l'air selon les chiffres de l'OMS. Mais, "Malgré des efforts pour encourager sa diminution, l'usage de la voiture est resté plutôt stable ces dernières décennies. [...] Le Comité d'audit sur l'environnement britannique a récemment décrit la pollution de l'air comme une "crise de santé publique". Ces considérations ne doivent pas juste être jugées "utiles" : elles ont un effet direct sur notre santé et notre bien-être", a récemment mis en garde le scientifique britannique Prashant Kumar sur le site TheConversation.

En collaboration avec le chercheur Anju Goel, Prashant Kumar s'est donc penché sur la pollution de l'air liée au trafic. Selon les résultats de leur étude, parue sur le site Science Daily, les conducteurs britanniques passent en moyenne 2% de leur journée derrière un volant à des intersections réglées par des feux. Or ce temps est responsable de 25% de leur exposition totale aux nanoparticules, révèle l'enquête.

Les brusques freinages ou accélérations effectuées par les conducteurs en arrivant à intersection des feux de circulation provoquent une concentration maximale de nanoparticules 29 fois plus importante que dans des conditions de trafic fluides. Pour appuyer leur propos, les chercheurs ont publié une carte des voies où la pollution de l'air est la plus importante. On remarque qu'elle correspond effectivement aux carrefours munis de feux. Ces derniers sont signalés en rouge.

Par conséquent, Prashant Kumar recommande aux piétons de trouver (dans la mesure du possible) d'autres endroits sûrs pour traverser qu'un passage piéton muni de feux. Concernant les cyclistes, des voies cyclables séparées semblent être la meilleure alternative possible.  

Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !