Mort du musicien Claude Bolling, célèbre pianiste de jazz et compositeur de musiques de films | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Claude Bolling musicien
Claude Bolling musicien
©AFP

Disparition

Mort du musicien Claude Bolling, célèbre pianiste de jazz et compositeur de musiques de films

Le musicien Claude Bolling est décédé à hôpital de Saint-Cloud à l’âge de 90 ans. Dans sa carrière, il avait notamment été pianiste de jazz, chef d'orchestre et compositeur.

Le pianiste de jazz, chef d'orchestre et compositeur Claude Bolling est décédé à l'âge de 90 ans, selon des précisions ce mercredi de son entourage à l'AFP. Claude Bolling avait signé de nombreuses musiques de films comme celle de Borsalino. Il avait également fait les arrangements de La Madrague, la célèbre chanson de Brigitte Bardot.

Le musicien est décédé mardi à l'hôpital de Saint-Cloud.

Né à Cannes en avril 1930, cet enfant prodige joue dès l'âge de 14 ans de façon professionnelle avec Lionel Hampton et participe aux concerts organisés par le Hot Club de France à l'Ecole normale de musique de Paris. Pendant l'Occupation, il vit à Nice. Il suivra alors l'enseignement de Marie-Louise «Bob» Colin, pianiste, trompettiste et batteuse dans un des nombreux orchestres féminins à la mode dans l'entre-deux-guerres. Elle l'encourage à revenir à Paris où il crée son premier orchestre à 16 ans et enregistre son premier disque à 18 ans.

Disciple de Duke Ellington, le célèbre compositeur de jazz américain, il crée un « big band » de jazz en 1956 qui durera jusqu'à la moitié des années 2010. Claude Bolling publiera près de quarante albums.

En France, Claude Bolling est considéré comme une référence dans le monde du jazz.

Dans les années 1960, Boris Vian, qui le surnomme « Bollington », lui ouvre les portes de la variété et de la direction musicale pour de nombreuses stars comme Brigitte Bardot, Juliette Gréco ou encore Henri Salvador. Il est aussi à l'origine du quatuor féminin qui collectionne les tubes, Les Parisiennes. Il leur fournit ses compositions, des arrangements ou bien encore des clips. Parmi leurs titres les plus connus figurent « Il fait trop beau pour travailler » ou « L'argent ne fait pas le bonheur ».

Brigitte Bardot a publié un communiqué à l’annonce de la mort de Claude Bolling :

« Claude Bolling, mon « dubol » est parti emportant avec lui ma jeunesse et 60 ans d'amitié fidèle, de joie de vivre, de chansons rigolotes et d'une complicité insouciante. « C'est un jour comme un autre et pourtant tu t'en vas ». Je le chante pour toi aujourd'hui les larmes aux yeux ».

Claude Bolling a composé et enregistré notamment Suite pour Flûte et Jazz Piano Trio avec le célèbre flûtiste français Jean-Pierre Rampal, une œuvre qui a battu des records de présence dans le classement Billboard aux États-Unis (530 semaines) et permis à Claude Bolling de se produire sur la scène du Carnegie Hall de New York.

Le 15 décembre 2010, il avait été nommé officier de la Légion d'honneur.

L'Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !