Miss France : Miss Provence cible d'injures antisémites sur Internet | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Miss France : Miss Provence cible d'injures antisémites sur Internet
©

Haine en ligne

Miss France : Miss Provence cible d'injures antisémites sur Internet

De nombreux internautes issus de la diversité ont insulté la reine de beauté après qu'elle a indiqué que son père est israélien.

L'élection de Miss France 2021, qui s'est tenue ce samedi 19 décembre au Puy-du-Fou et a vu la victoire de Miss Normandie, Amandine Petit, a été ternie par une vague d'insultes antisémites envers une candidate.

Miss Provence, April Benayoum, a évoqué ses origines lors de son discours, précisant notamment les racines israéliennes de son père. "J'ai moi-même des origines assez variées : ma mère est serbe-croate, et mon père israélien-italien", expliquait la jeune étudiante dans son portrait, dans lequel elle se décrivait comme "passionnée par la géographie et la découverte d'autres cultures".

Cette information a immédiatement provoqué une vague de commentaires antisémites sur Twitter, de nombreux internautes - en particulier issus de la diversité - vomissant de nombreux clichés antisémites et mentionnant la situation dans les territoires palestiniens.

Des membres de la classe politique, comme Eric Ciotti, Laetitia Avia et Aurore Bergé, se sont insurgés face à ce déferlement de haine. "J’adresse un signalement au Procureur", au titre de l'article 40 du Code de procédure pénale, a annoncé la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa.

La Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) a quant à elle appelé à signaler sur son site les messages antisémites "afin que nous menions une action de groupe". Elle a donné rendez-vous "devant la justice pour les twittos qui hier soir ont transformé Twitter en cloaque antisemite contre Miss Provence".

Comme une revanche sur les haineux, April Benayoum a néanmoins été sacrée première Dauphine. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !