Michael Jackson : la thèse du suicide | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Les zones d'ombre ne sont pas près de s'éclaircir autour de la mort de Michael Jackson.
Les zones d'ombre ne sont pas près de s'éclaircir autour de la mort de Michael Jackson.
©

Nouvelle piste

Michael Jackson : la thèse du suicide

Le médecin du chanteur, mis en cause par la justice, avance que le chanteur aurait été poussé au suicide par ses dettes.

Et si la mort de Michael Jackson en juillet 2009 était un suicide ? Les avocats du docteur Conrad Murray, médecin particulier du chanteur, comptent défendre cette thèse au cours de son procès pour homicide involontaire le mois prochain.

Au cours d'une audience préliminaire mercredi, ils ont expliqué que le chanteur s'était injecté ou avait absorbé une forte dose de médicaments. Ils mettent en avant les difficultés financières de Michael Jackson, dont le grand retour sur scène n'était pas assuré d'être un succès. Comme le résume l'un des avocats de Conrad Murray :

"Le fond de la défense va être de prouver que Jackson a commis un acte désespéré et a pris des mesures tout aussi désespérées qui ont causé sa mort."

La justice californienne accuse de son côté le médecin d'avoir causé la mort de son patient à force de négligences et d'actes dangereux. Les avocats de la famille Jackson comptent s'opposer à cette interprétation financière de la mort du chanteur.

 

Lu sur le Los Angeles Times

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !