Michael Jackson: la vérité attendra | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le procès de Conrad Murray.
Le procès de Conrad Murray.
©

Thriller

Michael Jackson: la vérité attendra

Le juge du procès de Conrad Murray, l'ancien médecin de la star, a été repoussé en septembre.

C'est pour que la justice puisse être rendue dans les meilleurs conditions que le tribunal de Los Angeles a ajourné le procès de Conrad Murray.

Accusé d'homicide involontaire, l'ancien médecin du "roi de la Pop" devait comparaître à partir du 9 mai, mais ses avocats avaient demandé un report de 15 jours pour mieux préparer sa défense. Le juge leur a accordé 4 mois.

Deux nouveaux témoins ont en effet été cités par l'accusation pour contredire la défense sur les causes de la mort du chanteur. Les premiers veulent démontrer que Michael Jackson n'a pas pu prendre de doses supplémentaires de propofol. Les seconds expliquent que la star s'est suicidée avec cet anesthésiant à cause de ses prétendus problèmes financiers.

Lu sur Libération Next

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !