Mars : de nouvelles photos montrent le passage d'une ancienne rivière longue de près de 1 500 kilomètres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
De nouveaux clichés de Mars révèlent la présence d'une rivière sur la planète rouge il y a très longtemps.
De nouveaux clichés de Mars révèlent la présence d'une rivière sur la planète rouge il y a très longtemps.
©ESA DLR FU Berlin/G. Neukum

Clichés martiens

Mars : de nouvelles photos montrent le passage d'une ancienne rivière longue de près de 1 500 kilomètres

Les clichés révélés par l'Agence spatiale européenne font suite aux images dévoilées par la Nasa montrant des sillons dans des roches.

Les preuves de traces de l'eau sur Mars s'accumulent. Après les photos révélées par la Nasa il y a quelques jours montrant des sillons dans la roche, l'Agence spatiale européenne dévoile à son tour une série de clichés surprenants montrant les reste d'une gigantesque rivière sur la planète rouge.


Les images prises par Mars Express de l'ASE montrent donc Reull Vallis, une structure ressemblant grandement à une rivière qui se serait formée quand l'eau coulait encore sur Mars il y a très longtemps.


La structure coupe un canal encaissé avant de descendre vers le fond de vaste bassin Hellas. Cette structure s'étend ainsi sur près de 1 500 kilomètres dans le paysage martien. De nombeux affluents semblent s'en détacher. Notamment un qui peut clairement être vu coupant la vallée principale vers la partie supérieure au Nord.


Selon les experts, les clichés montrent une " ressemblance frappante avec la morphologie observée dans les régions de la Terre touchées par la glaciation ". " Nous pouvons par exemple voir des structures circulaires sur les murs intérieurs du cratère remplie de sédiments au premier plan de la deuxième vue en perspective ", ajoutent les experts.


ESA DLR FU Berlin/G. Neukum


 

ESA DLR FU Berlin/G. Neukum


 

ESA DLR FU Berlin/G. Neukum


Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !