Los Angeles : quand le préservatif étouffe l'industrie du porno | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Los Angeles : quand le préservatif étouffe l'industrie du porno
©

Blocage

Los Angeles : quand le préservatif étouffe l'industrie du porno

Depuis 2012, une loi oblige les acteurs à porter des préservatifs. Deux ans après sa mise en application, l'industrie des films pornographiques est en voie d'effondrement à Los Angeles.

L'industrie pornographique de Los Angeles pourrait ainsi être sérieusement mise en péril par cette loi adoptée il y a seulement deux ans, voulant que les acteurs portent systématiquement des préservatifs. "Nous n'avons pas produit un seul film à Los Angeles depuis le passage de la loi dite measure B" déplore le dirigeant de la société de films X Vivid, Stephen Hirsch, avant de poursuivre : "Los Angeles est le seul du pays où les acteurs doivent porter un préservatif". Et pour cause, seulement 20 autorisations de tournages de films pornographiques auraient été délivrées dans le compté de Los Angeles depuis le mois de janvier 2014, selon les chiffres de l'organisation "Film LA Inc.".

Avant la mise en application de cette loi, près de 500 permis de tournage avaient été attribués en un an dans le même secteur. S'inquiétant également des conséquences de cette loi, le président de la chambre de commerce de la vallée de San Fernando, Stuart Waldman, rappelle que les productions de films pornographiques sont "une énorme industrie dans la vallée de San Fernando" et qu'ils "représentent 10 000 emplois et près de 6 milliards de dollars de revenus".

Lu sur lepoint.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !