Les services secrets espagnols ont injecté à l'ex-roi Juan Carlos des bloqueurs de testostérone pour contrôler sa libido | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Juan Carlos
Juan Carlos
©PEDRO LADEIRA / AFP

Don Juan

Les services secrets espagnols ont injecté à l'ex-roi Juan Carlos des bloqueurs de testostérone pour contrôler sa libido

L'ancien roi d'Espagne a reçu des hormones féminines pour contrôler sa libido endémique

L'ancien roi espagnol en exil Juan Carlos a été "injecté d'hormones féminines pour contrôler sa libido rampante", a déclaré un ancien chef de la police lors d'une audition parlementaire selon le Daily Mail.

Jose Manuel Villarejo a également déclaré que l'ancien monarque en disgrâce, vivant maintenant dans un hôtel de luxe à Abu Dhabi, avait reçu des bloqueurs de testostérone des services secrets espagnols après que sa libido ait été classée dans la catégorie "problème d'État".

Les nouvelles de la libido légendaire de l'ancien roi en disgrâce ne sont cependant pas nouvelles. Un auteur et historien militaire espagnol Amadeo Martinez Ingles a écrit un livre intitulé "Juan Carlos: Le roi aux 5 000 amantes", en rassemblant des preuves de son histoire sexuelle et décrivant le roi comme un accro au sexe endémique.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !