Les Rolling Stones répondent au frère d'une des victimes du Bataclan | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Les Rolling Stones répondent au frère d'une des victimes du Bataclan
©Ki Price / Reuters

Non, mais...

Les Rolling Stones répondent au frère d'une des victimes du Bataclan

Dimanche matin, Mathieu avait lancé un appel sur les réseaux sociaux pour demander au groupe de rock et à David Bowie de venir jouer à l'enterrement de son frère.

Mathieu Mauduit a perdu son frère Cédric lors de l'attaque du Bataclan. Pour lui rendre hommage, il a eu l'idée de lancer une invitation aux Rollings Stones et à Dawid Bowie, les artistes favoris de son frère, à venir jouer lors des obsèques de Cédric. Son message a été partagé près de 20 000 fois sur les réseaux sociaux... et il est parvenu jusqu'aux oreilles du groupe. Mercredi, les célèbres rockeurs britanniques ont répondu par l'intermédiaire de leur productrice. Voici le message.

Cher Matthieu,

Les Rolling Stones sont vraiment désolés d'apprendre la mort tragique de votre frère Cédric. Que lui et les autres victimes aient perdu la vie d'une façon aussi terrible dépasse l'entendement, et que cela se soit produit à Paris, une ville avec laquelle le groupe a tant d'affinités, est particulièrement dévastateur.

Tous les membres de la famille des Rolling Stones vous présentent à vous, ainsi qu'à toute la famille de Cédric, leurs sincères condoléances. Le groupe ne pourra pas assister à ses funérailles, mais sachez que Cédric et les autres victimes seront dans nos pensées et nos prières en ces jours difficiles.

Avec tout notre soutien et notre amour, à vous, et à tous ceux qui à Paris ont été personnellement touchés par cette tragédie,

Joyce Smyth (pour et au nom des Rolling Stones)

Si la réponse est négative, Mathieu n'a pas abdiqué. Sur les réseaux sociaux, il a remercié les Rolling Stones pour leur message et les a appelé à faire une vidéo, ou à envoyer une carte "pour nous, pour la paix, pour Cédric, pour son fils Antoine, ou pour toutes les victimes de la violence autour du monde." Et il attend toujours la réponse de David Bowie...

Lu sur les Inrocks

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !