Les Haïtiens n'auront pas le droit de voir Star Wars à Noël | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
La force n'est pas avec les Haïtiens.
La force n'est pas avec les Haïtiens.
©Lucasfilm Ltd. & TM. All Right Reserved.

Le côté obscur de la force

Les Haïtiens n'auront pas le droit de voir Star Wars à Noël

Le piratage généralisé a abouti à la fermeture des salles de cinéma sur l'île.

Pas de cinéma, pas de Star Wars. Terrible situation pour les cinéphiles haïtiens ! Le piratage généralisé a entraîné la fermeture des dernières salles de cinéma en 2009. Les habitants de l'île doivent donc se contenter des sorties en dvd ou des versions pirates de mauvaises qualités. "C’est une situation qui me désole particulièrement", râle Vladimir Désir, un fan de Star Wars qui préfère attendre 5 ou 6 mois pour voir le film dans de bonnes conditions.

"C’est un problème réel que je regrette à titre personnel mais aussi pour tous les citoyens", assure Emelie Prophète, la directrice du bureau haïtien du droit d’auteur (BHDA). "Le problème du piratage n’est pas spécifique à Haïti mais des DVD pirates sont en vente jusque devant le palais présidentiel et les autres institutions étatiques" raconte-t-elle.

Un espoir cependant : la rénovation du ciné-théâtre Triomphe, fermé depuis près de 30 ans et très endommagé par le séisme de 2010. Le lieu a rouvert en juin 2015 mais les projections se font rares. "Nous avons une éclaircie avec le Triomphe, qui va commencer à avoir une programmation régulière d’ici les prochaines semaines mais avec des films haïtiens", annonce Emelie Prophète. "Mais voir Star Wars au Triomphe, j’en doute", conclut la directrice du BHDA.

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !