Les Enfoirés : l'imbroglio autour de la succession de Jean-Jacques Goldman à la tête de la troupe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Les Enfoirés : l'imbroglio autour de la succession de Jean-Jacques Goldman à la tête de la troupe
©

Poste à pourvoir

Les Enfoirés : l'imbroglio autour de la succession de Jean-Jacques Goldman à la tête de la troupe

Depuis que le chanteur a annoncé sa mise en retrait en mai dernier, les rumeurs vont bon train quant à son remplacement. Michaël Youn s'est montré très intéressé par le poste, mais tout n'est pas si simple...

Mais qui succédera donc à Jean-Jacques Goldman ? En mai dernier, le chanteur avait annoncé sa mise en retrait de la troupe des Enfoirés. "A 65 ans, (...) je n'ai plus la créativité, les idées, la modernité que nécessitent une telle émission" avait-il déclaré. Depuis les rumeurs vont bon train quant au nom du remplaçant de l’emblématique porte-drapeau du mouvement caritatif. Dans une interview pour le magazine Téléloisirs, Michaël Youn a montré un certain intérêt concernant ce poste, évoquant notamment un trio avec Bénabar et Lorie. 

"On va dégager plus de temps avec Bénabar et Lorie pour travailler un peu plus à la conception du show", a confié l’ancien animateur du Morning Live. "On va se serrer les coudes, on va revenir plus forts, si ce n'est plus. On va se défoncer, pour Jean-Jacques et pour les gens qui en ont besoin. Ça lui prenait beaucoup de temps de s'occuper des Enfoirés, c'était quasiment six mois de son année. Je n'ai pas six mois, mais je vais donner le maximum. On va tous travailler un petit peu plus pour qu'en janvier prochain, vous ayez un show top".

Mais le comique-acteur de préciser : "Que ce soit clair : on ne remplace pas Jean-Jacques Goldman, qui a un cœur et un cerveau beaucoup plus gros que le mien. On ne s'est pas dit : Tiens, qui va remplacer Jean-Jacques ? On n'essaye pas de le remplacer !". Malgré tout, ces propos ont fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux…et ont forcé Bénabar à rectifier le tir une fois encore.

"Je suis un peu surpris de l'interprétation des propos de Michaël, qui n'étaient pas du tout ambigus d'ailleurs", a-t-il souligné sur RTL. "C'est à la fois absurde et sans fondement. Jean-Jacques est irremplaçable" a-t-il lancé, fustigeant des "petites polémiques misérables".

En attendant, la troupe attend toujours son chef de file…

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !