Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine
©JOSEPH PREZIOSO / AFP

De Hollywood à la case prison

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

L’actrice américaine Felicity Huffman a été condamnée, à deux semaines de prison pour avoir payé 15.000 dollars (13.500 euros) afin de falsifier les tests d’entrée à l’université de sa fille aînée, dans le cadre d'un vaste scandale de corruption.

La comédienne Felicity Huffman a récemment plaidé coupable pour avoir versé des pots-de-vin afin de faciliter l’entrée de sa fille dans une université prestigieuse à Boston. La comédienne est très connue des téléspectateurs du monde entier grâce à son rôle dans la série culte Desperate Housewives

Felicity Huffman a été condamnée à 14 jours de prison. La rédaction du TMZ a dévoilé les conditions dans lesquelles l'actrice de Desperate Housewives, condamnée pour avoir versé des pots-de-vin pour que sa fille rentre à l'université. 

Felicity Huffman sera emprisonnée le 25 octobre prochain. Elle devra porter la combinaison orange et disposera de trois paires de sous-vêtements. Elle recevra également un kit d'hygiène avec un peigne, un déodorant, une brosse à dents et du dentifrice ainsi que du papier toilette.

La comédienne ne sera pas dans un quartier VIP et devra faire son lit pour avoir des faveurs comme des promenades. Elle devra également payer 30.000 dollars d'amende (27.000 euros) et effectuer 250 heures de travail d'intérêt général (TIG).

A la fin du procès, l'actrice a reconnu sa faute et son erreur : 

"J'ai profondément honte de ce que j'ai fait. J'étais face à un choix et j'ai fait le mauvais.

Elle avait également tenu à présenter ses excuses à sa fille, victime également de la fraude, et à son mari, l’acteur William H. Macy.

Dans cette affaire qui fait la une des journaux aux États-Unis, 33 parents sont inculpés pour corruption, et notamment l'actrice Lori Loughlin. Ils sont accusés d'avoir payé des sommes allant jusqu'à 6,5 millions de dollars pour faciliter l'entrée de leurs enfants dans de prestigieuses universités américaines comme UCLA, USC, Yale, Georgetown ou Stanford.

TMZ

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !