Led Zeppelin n'a finalement pas plagié pour composer "Stairway to Heaven" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Led Zeppelin n'a finalement pas plagié pour composer "Stairway to Heaven"
©REUTERS/Carlo Allegri

Whole lotta love

Led Zeppelin n'a finalement pas plagié pour composer "Stairway to Heaven"

Ce jeudi 23 juin, le célèbre groupe de rock britannique a vu la paternité de son titre "Stairway To Heaven" confirmée par le tribunal de Los Angeles (Etats-Unis).

Pas plagiat. Le groupe de rock américain "Spirit" avait assigné Led Zeppelin devant la justice pour s'être prétendument un peu trop inspiré de leur chanson Taurus, sortie en 1968, pour composer les premières notes du tube interplanétaire Stairway To Heaven du groupe londonien, sorti lui en 1971.

Le 23 juin, le tribunal de Los Angeles a débouté le groupe "Spirit" de sa requête.

Jugez par vous-même, une ressemblance flagrante au début, et une suite de chanson complètement différente :

Jimmy Page (guitariste) et Robert Plant (chanteur) de "Led Zep" étaient donc convoqués à l'ouverture de leur procès près le tribunal de Los Angeles ce 14 juin, suite à une plainte de Michael Skidmore, administrateur de biens du guitariste de "Spirit" Randy Wolfe (dit Randy California). Ce dernier est décédé en 1997 en tentant de sauver son fils de la noyade.

Selon M. Skidmore, Jimmy Page aurait composé Stairway to Heaven juste après avoir été en tournée avec le groupe Spirit en 1968 et 1969.

Sa plainte, déposée en Pennsylvanie, affirme aussi que Led Zeppelin "a un long historique de se servir des compositions d'artistes de blues et d'autres auteurs sans jamais les créditer", citant 16 autres chansons qui ont fait l'objet de litiges, beaucoup ayant débouché sur des règlements à l'amiable de crédit d'écriture et/ou de compensation financière.

De son vivant, Randy California n'avait jamais engagé de poursuites contre Led Zeppelin, mais avait pourtant manifesté son indignation à ce sujet dans une interview au magazine Listener : "Ils (Led Zeppelin) ont fait des millions de dollars dessus (Stairway To Heaven) et ils n'ont jamais dit merci, jamais dit 'est-ce qu'on peut vous dédommager ?", avait-il déclaré.

Après un procès-fleuve de neuf jours, le jury a estimé ce jeudi que si le chanteur Robert Plant et le guitariste Jimmy Page avaient bien eu accès à la chanson instrumentale "Taurus" de Spirit, Michael Skidmore et ses avocats n'ont toutefois pas été en mesure de prouver que des éléments de ce morceau étaient "intrinsèquement similaires" à l'introduction de plus de deux minutes de "Stairway to Heaven".

Lire aussi : Accusé de plagiat, Jay Z devant la justice en octobre pour Big Pimpin, enregistrée en 1999

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !