Le visage du Christ apparaît dans des excréments d'oiseaux<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Le visage du Christ apparaît dans des excréments d'oiseaux
©

Amen

Selon l'homme qui a tourné la vidéo, c'est un signe de Dieu.

Un homme de Brooklyn dans l’Etat de l’Ohio aux Etats-Unis a été témoin d’un signe de Dieu. Le visage de Jésus Christ est apparu sur son pare-brise… dans les excréments déposé par un moineau.

Jim Lawry était au drive de McDonald’s et filmait un oiseau prêt à déposer ses excréments sur son pare-brise, nous explique le site Gentside. Et un de ceux-là a pris le visage du fils de Dieu ! La vidéo a été publiée lundi dernier sur YouTube mais a depuis été supprimée. "Ce qui est étonnant lorsque vous êtes dans l’habitacle c’est que ces excréments sont le parfait portrait de Jésus" expliquait-il dans sa vidéo. "C’est comme si Jésus me fixait. Tout simplement étonnant !" avait-il ajouté. En-dessous de la vidéo on pouvait lire : "Un oiseau a déposé ses excréments sur le pare-brise de ma voiture et lorsque j’y ai prêté attention, je me suis aperçu que c’était Jésus qui me regardait. J’avais ma famille et des amis dans la voiture avec moi et ils ont été aussi étonnés que moi. Je voulais simplement partager cela avec vous" a-t-il écrit.

Dans un message envoyé à NewsChannel5, Jim Lawry a expliqué être persuadé que tout ceci était un signe, même si la ressemblance avec Jésus Christ n'est pas frappante. En tout, cas Jim Lawry n'est pas le seul individu à avoir déjà vu le visage du Christ sur des objets. En effet, nombreuses sont les personnes qui ont été témoins de l’apparition de ce portrait religieux sur des objets de la vie quotidienne. Ainsi, on se souvient qu’au mois de mars 2012, un homme du Nouveau-Mexique avait trouvé le visage du Christ sur sa tortilla.

Lu sur Gentside

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !