Le sperme, cet antidépresseur miracle | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le sperme, cet antidépresseur miracle
©

Miam

Le sperme, cet antidépresseur miracle

Une étude révèle que le sperme contient au moins trois antidépresseurs ainsi que des agents chimiques qui améliorent le sommeil.

C'est une étude - très sérieuse - qui le dit : le sperme est "bon pour la santé et aide même à lutter contre la dépression".

Des chercheurs américains ont en effet comparé les pratiques sexuelles de 293 femmes à leur santé mentale. Ils se sont alors rendu compte que les femmes qui pratiquaient régulièrement le sexe non protégé étaient moins déprimées, et obtenaient de meilleurs résultats aux tests cognitifs.

Il est vrai que le sperme contient au moins trois antidépresseurs : la mélatonine, la sérotonine, et la thyrotropine.  

Le liquide séminal contient par ailleurs d'autres agents chimiques qui ont plusieurs effets sur l'humeur d'une personne. Ainsi, le cortisol augmente l'affection et aide à dormir, quand l'ocytocine et l'estrone rendent de bonne humeur.

Pour s'assurer que le sperme était bien la cause de cette bonne humeur - et pas seulement l'activité sexuelle - les chercheurs ont comparé les résultats de femmes abstinentes et d'autres qui étaient loin de l'être mais qui se protégeaient toujours. Ils ont alors découvert que les participantes étaient aussi déprimées les unes que les autres, confirmant leur hypothèse que c'est bien le sperme qui aide à lutter contre la dépression.

Les résultats ont été publiés dans le Archives of Sexual Behaviour journal.

Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !