La patronne de William Saurin a légué 400 millions à une fondation de protection de l'enfance | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La patronne de William Saurin a légué 400 millions à une fondation de protection de l'enfance
©Reuters

Altruiste

La patronne de William Saurin a légué 400 millions à une fondation de protection de l'enfance

Monique Piffaut est décédée la semaine dernière à l'âge de 78 ans.

La PDG et unique actionnaire de la holding financière Turenne Lafayette, Monique Piffaut, est décédée la semaine dernière à l'âge de 78 ans. Sans héritier direct, elle décidé de léguer toute sa fortune (400 millions d’euros) à une fondation de protection de l'enfance en cours de création. "Elle qui n'a pas eu d'enfant, elle était très attachée à la cause de l'enfance", ont-expliqué les proches de Monique Piffaut à Marianne.

Concernant le sort de son entreprise, le porte-parole de la holding assure qu'"il n'y a pas de risque de démantèlement du groupe, car la propriétaire, très attachée aux entreprises (la holding regroupe des marques comme William Saurin, Garbit ou Madrange, ndlr), avait exprimé sa volonté en ce sens."

Son directeur général Denis Michault se retrouve désormais à la tête de cet empire de l’agroalimentaire qui emploie quelque 3 200 salariés répartis sur 21 sites industriels, pour un chiffre d’affaires annuel d’environ 1 milliard d’euro. 

 
Lu sur Marianne

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !