Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Marie-Sophie Lacarrau journal télévisé TF1 13H bug erreur réseau
©JOEL SAGET / AFP

JT

La diffusion du journal de 13 heures de TF1 de Marie-Sophie Lacarrau a été perturbée et retardée après un "énorme problème technique"

La chaîne TF1 a été victime d'un problème technique, dont elle ignore encore l'origine. La piste d'une cyberattaque a été écartée. La diffusion du JT de 13H, présenté par Marie-Sophie Lacarrau, a été fortement perturbée ce jeudi.

Le Journal de 13H de TF1 a dû être annulé en dernière minute ce jeudi 18 février. À 12h59, la présentatrice du 13H, Marie-Sophie Lacarrau, qui succède à Jean-pierre Pernaut depuis le mois de janvier, a pris l'antenne pendant une minute pour une brève explication. 
 
"Nous n'allons pas passer beaucoup de temps ensemble. Aujourd'hui, c'est totalement inédit. Nous ne sommes pas en mesure de diffuser un seul reportage, nous avons ici un énorme problème technique, nous en sommes désolés, nous vous prions de nous en excuser. Par correction, je tenais à prendre l'antenne pour vous dire cela".
 
La chaîne a diffusé un magazine "Reportages", accompagné d'un bandeau pour informer les téléspectateurs d'un problème technique. La chaîne a donc été contrainte de diffuser un programme de remplacement, avant de reprendre, plus d'une demi-heure plus tard, la diffusion du journal télévisé. 
 
Renouvelant des excuses en fin de journal, peu avant 14h, Marie-Sophie Lacarrau a évoqué une "panne réseau" :
 
"Nous avons pu récupérer une partie de nos outils alors qu'une panne réseau affecte toutes nos antennes et celles de LCI". 
 
Selon des informations du Figaro, TF1 a confirmé avoir identifié un problème technique, sans être en mesure d'en expliquer l'origine. La piste de la cyberattaque a été écartée.
Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !