L'écrivain Maurice Rajsfus, spécialiste des violences policières, est mort | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
L'écrivain Maurice Rajsfus, spécialiste des violences policières, est mort
©

Disparition

L'écrivain Maurice Rajsfus, spécialiste des violences policières, est mort

Militant antiraciste et antifasciste, il était l'un des créateurs du mouvement Ras l'Front.

En pleine période de mobilisation contre le racisme et les violences policières, l'écrivain et militant Maurice Rajsfus, spécialisé dans ces sujets, est décédé samedi 13 juin à l'âge de 92 ans, a annoncé son fils Marc Plocki à l'AFP. "Infatigable militant antiraciste et antifasciste, Maurice Rajsfus fut un des créateurs de 'Ras l'Front' au début des années 1990 et animateur du bulletin 'Que fait la police ?' qui dénonça pendant près de 25 ans les violences et l'arbitraire policier", a-t-il déclaré.

Rescapé, à 14 ans, de la rafle du Vel d'Hiv, défenseur de la cause palestinienne, il est l'auteur au total d'une soixantaine d'ouvrages en tout, dans lesquels il a abordé les thèmes du génocide des juifs en France, de la police et des atteintes aux libertés. Après 20 ans de recherches et près de 6 000 « faits divers » policiers relatés, Maurice Rajsfus a mis fin au bulletin Que fait la police ? en avril 2014.  En 1994, il a cofondé l'Observatoire des libertés publiques.

Les Éditions Libertalia, qui l'avaient édité, ont réagi à sa disparition en écrivant : "Maurice Rajsfus vient de nous quitter après un combat inégal de six semaines contre la maladie. Nous poursuivrons ses combats pour la justice et l'émancipation. Ami, ta rage n'est pas perdue !"

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !