Kepler : la Nasa annonce que le télescope ne sera pas réparé | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Kepler a découvert 135 exoplanètes au-delà du système solaire
Kepler a découvert 135 exoplanètes au-delà du système solaire
©Euronews

En fin de vie

Kepler : la Nasa annonce que le télescope ne sera pas réparé

Kepler se trouve à 64 millions de kilomètres de la Terre. Difficile d'imaginer une réparation dans ces conditions...

Fin de l'histoire pour Kepler ? Il semble que de fait, le télescope soit en fin de mission. En effet, la Nasa a annoncé ce vendredi qu'elle renonçait à réparer le télescope spatial. Il y aurait une panne du mécanisme qui lui sert à se positionner. Une première alerte avait eu lieu en mai et les opérations avaient été interrompues, après la perte de son aptitude à pointer dans une direction donnée, en raison d'une panne d'un deuxième de ses quatre gyroscopes.

"Les gyroscopes sont trop endommagés pour pouvoir contrôler le pointage dans l'espace pendant une durée prolongée", a annoncé Charles Sobeck, vice-directeur du projet Kepler. Lancé en 2009 pour rechercher des exoplanètes analogues à la Terre, Kepler se trouve à 64 millions de kilomètres de nous. Le télescope avait découvert 135 exoplanètes au-delà du système solaire. Quelque 3 500 autres planètes potentielles attendent que leur existence soit confirmée.

La Nasa a précisé que le télescope sera encore utilisé pour des missions qui nécessite une précision moins importante, comme la recherche d'astéroïdes et de comètes. Kepler a donc encore quelques belles années devant lui.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !