Justin Bieber : il fume de la marijuana avec son père dans un avion et déclenche une nouvelle polémique | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Justin Bieber : il fume de la marijuana avec son père dans un avion et déclenche une nouvelle polémique
©

Air Canna…bis

Justin Bieber : il fume de la marijuana avec son père dans un avion et déclenche une nouvelle polémique

Le pilote et le co-pilote ont été contraints de mettre des masques à oxygène pour ne pas être intoxiqués.

Justin Bieber est devenu un adepte des frasques en tout genre. Pourtant, le chanteur continue de surprendre en poussant le vice encore plus loin. Dernière histoire en date, le chanteur, accompagné de son père Jeremy et de ses amis auraient littéralement importuné le personnel de bord de leur jet privé reliant le Canada aux Etats-Unis. Selon le site américain NBC News, ce mercredi, la jeune star de 19 ans aurait consommé une grande quantité de marijuana à l’intérieur de l’appareil.

Les fumées auraient tant dérangé le personnel que le pilote et le co-pilote ont été contraints de mettre des masques à oxygène pour ne pas s’intoxiquer voire être positifs aux tests de dépistage de substances interdites. "Le capitaine du vol a déclaré qu'il avait averti les passagers, y compris Bieber, plusieurs fois, d'arrêter de fumer de la marijuana", explique un rapport de police cité par le site américain.

Mais ce n’est pas tout. Une des hôtesses de l’air aurait été clairement importunée par le chanteur et son père. Elle aurait tellement été traumatisée qu’elle se serait caché dans le cockpit durant plus de la moitié du vol. A l’atterrissage, Justin Bieber était attendu par la police et aurait détecté la marijuana à l’intérieur de l’appareil. Par ailleurs, le Canadien devra être jugé le 3 mars prochain pour avoir conduit avec les facultés affaiblies, avoir résisté à l’arrestation et avoir conduit avec un permis expiré. Les avocats du chanteur ont déjà révélé que leur client plaidera non coupable.

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !