Jean-Marc Morandini placé en garde à vue pour "corruption de mineurs"<!-- --> | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Jean-Marc Morandini placé en garde à vue pour "corruption de mineurs"
©Capture Europe1

Enquête

Lors d'une conférence de presse, l'animateur avait assuré que les accusations dont il faisait l'objet étaient "parfaitement mensongères et diffamatoires".

Selon des sources policières citées par l'AFP, Jean-Marc Morandini a été placé en garde à vue ce mercredi matin, afin d'être entendu dans les locaux de la Brigade de protection des mineurs. L'animateur est soupçonné de "corruption de mineurs" depuis le dépôt de plusieurs plaintes concernant les conditions de tournage de sa websérie "Les Faucons". À la suite des révélations des Inrocks, une première enquête avait été ouverte fin juillet pour "corruption de mineurs" et une seconde au mois d'août pour "harcèlement sexuel et travail clandestin".

Lors d'une conférence de presse, l'animateur avait assuré que les accusations dont il faisait l'objet étaient "parfaitement mensongères et diffamatoires" et résultaient d'une "manipulation". Jean-Marc Morandini avait également accusé le journaliste Marc-Olivier Fogiel de le faire chanter.

Les avocats de Jean-Marc Morandini avaient indiqué dans un communiqué publié le 12 septembre que l'animateur se tenait à "l'entière disposition des enquêteurs pour faire valoir les moyens de sa défense", "prêt à [leur] remettre l'ensemble des pièces en sa possession relatif aux conditions de casting et de tournage de la websérie, les documents permettant de mettre en lumière le contexte entourant ces accusations qu'il conteste formellement".

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !