On partage beaucoup plus qu'on ne le croit sur Facebook | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
On partage beaucoup plus
qu'on ne le croit sur Facebook
©

Vie privée

On partage beaucoup plus qu'on ne le croit sur Facebook

Des étudiants de Columbia pensaient maîtriser leurs paramètres de confidentialité. Ils se trompaient.

Les étudiants de la prestigieuse université de Columbia sont censés être parmi les plus à même de savoir comment protéger leur vie privée sur Facebook. Et pourtant, une étude menée par des chercheurs de l'établissement leur ont montré qu'ils se trompaient.

Les chercheurs leur ont demandé quelles informations ils pensaient partager, et avec qui. Il en ressort que la quasi-totalité des jeunes interrogés partageaient plus ou moins directement des éléments qu'ils pensaient invisibles.

Comme l'explique Gawker, ce décalage est lié au fait que la vie privée est un concept extrêmement changeant, là où les paramètres de confidentialité de Facebook sont techniques et rigides. On peut par exemple contrôler ses photos pour cacher ses soirées de beuverie, mais c'est sans compter sur le fait que des amis peuvent vous trahir en y faisant référence sur votre mur ou sur le leur.

Il faudrait donc que Facebook mette au point un dispositif des outils de confidentialité contextuels, et non automatiques.

Lu sur Gawker

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !