Facebook rend malheureux et jaloux | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Facebook rend malheureux et jaloux
©Reuters

Aigris

Facebook rend malheureux et jaloux

"L'abus de Facebook et d’autres réseaux sociaux diminue notre satisfaction dans la vie et nous rend déprimés", selon une étude de l'Université de Copenhague.

L'Université de Copenhague a décidé de mener une petite expérience sur 1 095 utilisateurs de Facebook. Les chercheurs ont demandé à la moitié des cobayes de continuer leurs habitudes sur le fameux réseau social et à l’autre de s'abstenir de se connecter pour une certaine période de temps.

Les chercheurs affirmaient que "l'abus de Facebook et d’autres réseaux sociaux diminuerait notre satisfaction dans la vie et nous rendrait déprimés". Une hypothèse confirmée, puisque les personnes qui ont avoué souffrir d’un niveau élevé de "jalousie sur Facebook" - la tendance à être jaloux des activités de vos amis sur les réseaux sociaux - ont le plus profité de la déconnexion conseillée dans le cadre de cette expérience, que ceux qui surfaient sur le réseau régulièrement.

"Comparaisons sociales irréalistes"

Les chercheurs expliquent que la dépression résulte des "comparaisons sociales irréalistes". De plus les utilisateurs de Facebook seraient d'avantage aigris lors des périodes de vacances quand de belles photos de voyages apparaissent un peu trop dans le fil d’actualité de leurs amis.

Outre, l'étude dit qu’il existait deux groupes de comportements sur Facebook. Ceux qui l’utilisent pour communiquer avec leurs amis et maintenir des liens, et d’autres qui créent une distance à cause des comparaisons et de la jalousie, et en deviennent plus malheureux.

 

Lu sur BBC News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !