Euromillions: un millionnaire ne s'est toujours pas fait connaître | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Un pactole d'un million d'euro attend toujours son gagnant.
Un pactole d'un million d'euro attend toujours son gagnant.
©REUTERS/Vincent Kessler

Ticket perdu ?

Euromillions: un millionnaire ne s'est toujours pas fait connaître

Un participant au jeu My Million a remporté le gros lot le 9 septembre dernier, mais ne s'est pas encore fait connaître. Demain, il sera trop tard...

Il y a ceux qui, fébrilent, regardent le tirage en espérant changer de vie, et ceux qui oublient de se présenter ! Un gagnant du jeu My Million (couplé à l'Euromillions), pourrait passer à côté de son pactole d'un million d'euro. Il a encore quelques heures pour se faire connaître, après avoir été tiré au sort le 9 septembre dernier.

L'heureux gagnant - ou le plus malheureux des Français, s'il est depuis tout ce temps à la recherche de son ticket - a validé son ticket gagnant dans  le bureau de tabac de la rue de Salins à Pontarlier dans le Doubs.

La Française des Jeux communique exceptionnellement la ville et le nom du point de vente afin de donner au gagnant toutes les chances de se reconnaître et ainsi de se faire connaître, souligne l'Est Républicain. Les joueurs ont en effet 60 jours pour venir chercher leur fortune. Après cette date, la somme sera remise en jeu par FDJ.

Les joueurs de ce jeu créé en février dernier sont proportionnellement les plus nombreux à ne jamais venir chercher leur fortune, remarque la Française des jeux. Cette situation s'est déjà produite à 5 reprises en quelques mois.

Pourtant, les méthodes ne manquent pas pour savoir si l'on a été tiré au sort : il est possible de scanner son ticket dans un bureau de tabac, d'assister au tirage sur TF1, ou tout simplement d'entrer le numéro de son ticket sur le site de la FDJ.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !