Été pourri en France, partez en Laponie ou dans le nord de L'Europe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Le soleil brille sur le nord de l'Europe
Le soleil brille sur le nord de l'Europe
©Flickr / Cacahouette

ça fait loin mais...

Été pourri en France, partez en Laponie ou dans le nord de L'Europe

En Norvège, l'institut météorologique national a relevé 29,1 °C en fin d'après-midi à la station de Nyrud, coincée entre Russie et Finlande.

Vous n'arrêtez pas de dire "j'en ai marre de ce temps pourri". Il faut dire que la pluie et la grisaille perdurent sur une majeure partie de la France, ce qui ne donne pas le moral. Certaines destinations exotiques font rêver mais il y en a une à laquelle on ne pense pas forcément : la Laponie. Peu connue pour ses records de chaleur, le territoire connaît aujourd'hui des records de température. 

En effet, jeudi, les autorités norvégiennes ont relevé 29 degrés Celsius en fin d'après-midi à la station de Nyrud, coincée entre Russie et Finlande, à plus de 250 kilomètres au nord du Cercle polaire. Et il n'y a pas qu'en Laponie. En Suède, le mercure est monté jusqu'à 28,7 ° à Överkalix, à environ 800 kilomètres au nord de Stockholm, a relevé l'institut météorologique national (SMHI). "Demain également [vendredi], la partie la plus septentrionale de notre pays se dirige vers des températures semblables et un grand soleil", a-t-il prédit.

En Finlande, la ville d'Inari, à près de 1 000 kilomètres au nord de la capitale Helsinki, a connu un record historique pour un mois de mai, avec 28,9°, a rapporté la télévision publique Yle. "Cette situation est tout à fait exceptionnelle", a déclaré le météorologiste Asko Hutila. Donc si vous voulez voir le soleil, pensez aux destinations du Nord de l'Europe.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !