Etats-Unis : le drapeau confédéré est dorénavant interdit lors des courses de Nascar | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Sport
Etats-Unis : le drapeau confédéré est dorénavant interdit lors des courses de Nascar
©Jared C. Tilton / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Darrell "Bubba" Wallace

Etats-Unis : le drapeau confédéré est dorénavant interdit lors des courses de Nascar

La Nascar a annoncé que le drapeau confédéré allait désormais être interdit lors de ses courses. Cette décision intervient après la demande et l’appel du pilote Darrell "Bubba" Wallace.

La Nascar (la fédération de courses automobile américaine) a annoncé l'interdiction des drapeaux confédérés lors de toutes ses courses.

La fédération a diffusé un communiqué sur son site web quelques heures avant le début de l'une de ses courses sur le circuit de Martinsville, en Virginie.

"La présence du drapeau confédéré aux événements de la Nascar va à l'encontre de nos engagements à fournir un environnement accueillant et inclusif pour tous les fans, nos compétiteurs et notre industrie".

Exhiber ce drapeau "va à l'encontre de notre engagement à fournir un environnement accueillant et inclusif " aux fans et aux concurrents, a ajouté l'instance organisatrice de ce championnat très populaire aux Etats-Unis.

Cette initiative intervient à la suite d’une demande initiale le 8 juin dernier de Darrell "Bubba" Wallace, seul pilote noir du circuit. Il a demandé à ce que le drapeau confédéré soit retiré des sites et des circuits, expliquant dimanche après une course que ce drapeau "n'avait pas sa place dans le sport". Il avait demandé à la Nascar d'interdire les drapeaux confédérés, perçus par beaucoup comme un symbole de l'esclavage et du racisme aux Etats-Unis.

"Personne ne doit se sentir mal à l'aise lorsqu'il participe à une course de Nascar. Cela commence par les drapeaux confédérés. Faites-les sortir d'ici, il n'y a pas de place pour eux", avait déclaré le pilote Darrell Wallace sur la chaîne de télévision américaine CNN.

Bubba Wallace, le pilote ayant fait la demande de cette interdiction, a conduit le 10 juin 2020 avec une voiture peinte aux couleurs du mouvement "Black Lives Matter".

L'Equipe

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !