Et l'Uruguay créa des moutons transgéniques phosphorescents | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Des scientifiques ont annoncé avoir fait naître il y a plusieurs mois des moutons génétiquement modifiés... phosphorescents.
Des scientifiques ont annoncé avoir fait naître il y a plusieurs mois des moutons génétiquement modifiés... phosphorescents.
©Javier Calvelo / IRAUy / Reuters

Béééééé !

Et l'Uruguay créa des moutons transgéniques phosphorescents

Des scientifiques uruguayens ont annoncé mercredi avoir fait naître il y a plusieurs mois des moutons génétiquement modifiés... phosphorescents.

On savait déjà qu'un mouton pouvait aller à l'école, faire office de tondeuse à gazon et même envoyer des textos. Des scientifiques uruguayens ont fait encore plus fort (voire encore plus flippant) en annonçant mercredi avoir fait naître il y a plusieurs mois des moutons génétiquement modifiés... phosphorescents. Inutile de préciser que ce sont les premiers du genre en Amérique latine.

Pour observer le phénomène, il faut placer les animaux sous une lumière ultra-violette, explique le site de France TV Info. Ces moutons renvoient une étrange lumière grâce aux gènes d'une méduse introduits dans leur ADN. Les bêtes sont nées en octobre 2012 à l'Institut de reproduction animale Uruguay (IRAUy) et selon Alejo Menchaca, président de l'Institut, elles se sont développées normalement et ne présentent pas de différences avec les moutons normaux, hormis leur phosphorescence bien entendu.

Une telle expérience ne sert pas à grand chose, si ce n'est de vérifier l'efficacité de la méthode d'introduction d'un gène étranger dans l'ADN de ces animaux. Les chercheurs estiment que cette technique pourrait être utilisée pour incorporer le gène producteur d'une protéine, déficiente chez des patients, dans le génome d'une brebis, explique l'AFP. Il serait ensuite possible de récupérer cette protéine dans le lait de la brebis pour fabriquer des médicaments plus facilement qu'avec les méthodes actuelles.

Lu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !