Emily Ratajkowski : la mannequin qui apparaît nue dans "Blurred Lines" recrutée par David Fincher | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
La mannequin sera dans le prochain film de David Fincher
La mannequin sera dans le prochain film de David Fincher
©Tumblr

Un tournant dans sa carrière

Emily Ratajkowski : la mannequin qui apparaît nue dans "Blurred Lines" recrutée par David Fincher

La jeune femme de 22 ans interprétera le rôle d’Andie, la maîtresse de Ben Affleck dans Gone Girl, le prochain thriller du réalisateur américain.

Comme quoi apparaître dénudée dans un clip peut mener à beaucoup de choses... La sublime mannequin Emily Ratajkowski peut en témoigner. En effet, la jeune Américaine de 22 ans nous a fait rêver tout l'été en étant topless dans le clip de Blurred Lines de Robin Thicke. Une performance qui a tapé dans l'œil de David Fincher qui va lui offrir son premier grand rôle au cinéma. Le célèbre réalisateur (Millenium, The Social Network, Fight Club,…) lui a proposé de tenir tête à Ben Affleck dans son prochain thriller Gone Girl. Elle devrait jouer le rôle d'Andie la maîtresse de celui qui incarnera le prochain Batman.

 

Emily Ratajkowski a elle même confirmé l'information sur son compte Twitter. "Vraiment contente d'annoncer ma participation au Gone Girl de David Fincher en face de Ben Affleck" a-t-elle écrit sur le réseau social. Le film est une adaptation du live écrit par l'Américaine Gillian Flynn dont l’histoire est celle d’un homme, Nick Dunne (incarné par Ben Affleck donc), qui est soupçonné d'avoir tué son épouse, portée disparue. Les portes d'Hollywood s'ouvre donc en grand pour cette jeune femme à la plastique de rêve.

(Re)voir le clip de Blurred Lines où elle apparaît à moitié nue :

 

Pour ceux qui sont obnubilés par la jeune femme voici un lien vers un Tumblr qui lui est consacré.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !