Les confessions du stagiaire de l'Elysée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Les confessions 
du stagiaire de l'Elysée
©

Comme un grand

Les confessions du stagiaire de l'Elysée

Guillaume Anglars, 17 ans, a pu passer une semaine dans les coulisses du pouvoir.

Il n'est pas donné à tout le monde d'effectuer son stage d'observation en milieu professionnel dans les couloirs de l'Elysée.

Le privilège a été accordé à Guillaume Anglars, 17 ans, élève de 1ère ES dans la région de Toulouse, qui a certes profité de l'entremise de son père, vice-président du conseil général de l'Aveyron.

Le jeune homme a été affecté au pôle politique, parlementaire et outre-mer d'Olivier Biancarelli entre les deux tours des élections cantonales. Il indique avoir été surpris par l'intensité des activités de l'Elysée, avoue avoir été impressionné par la rencontre d'Eric Besson ou de Xavier Bertrand et confie avoir pu échanger quelques mots avec Nicolas Sarkozy. "Les conseillers avaient très peu de temps à me consacrer, mais j'ai eu le droit de participer à des réunions sur les questions de l'outre-mer, ou encore de l'analyse des résultats des élections", explique t-il à La Montagne.

Guillaume Anglars cite Laurent Fabius et Alain Juppé en exemples. Il explique ne pas avoir de vision partisane de la politique et envisage de poursuivre ses études à Sciences-Po. Un profil à suivre, sans doute...

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !