Egypte : découverte exceptionnelle de trente sarcophages de plus de 3.000 ans | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Egypte : découverte exceptionnelle de trente sarcophages de plus de 3.000 ans
©KHALED DESOUKI / AFP

Vallée des Rois

Egypte : découverte exceptionnelle de trente sarcophages de plus de 3.000 ans

Trente sarcophages en excellent état ont été découverts en Egypte dans la nécropole d’Assasif, dans la Vallée des Rois. Ils ont été officiellement présentés ce samedi 19 octobre.

Trente sarcophages en bois peint de plus de 3.000 ans et en excellent état ont été découverts la semaine dernière près de Louxor dans la Vallée des Rois, dans la nécropole d’Assasif, sur la rive occidentale du Nil. 

La présentation officielle a été faite ce samedi 19 octobre devant le temple de la reine Hatchepsout. Les trente pièces en bois peint ont servi de cercueils pour des hommes, des femmes et des enfants. Les sarcophages ont été découverts à un mètre sous terre. Ils étaient empilés les uns sur les autres en deux rangées. Ils appartiendraient à une importante famille de prêtres. Les couleurs et les traits noirs sont intacts sur le bois des sarcophages, sur lesquels sont représentés de nombreux hiéroglyphes, des divinités égyptiennes, des oiseaux, des serpents ou encore des fleurs de lotus.

Ces éléments retrouvés dateraient de la 22e dynastie, fondée il y a plus de 3.000 ans, au 10e siècle avant J.C.

Selon le ministre des Antiquités Khaled El-Enany, les découvertes importantes, comme celle présentée samedi, avaient été ralenties après la révolte populaire de 2011 et le départ d’Hosni Moubarak du pouvoir. 

Les autorités égyptiennes communiquent depuis quelques années sur des découvertes archéologiques avec la perspective de relancer le tourisme.

Le ministre des Antiquités Khaled el-Enany a souligné samedi devant la presse l’importance de la nouvelle découverte. 

"Ces découvertes n’ont pas de prix pour la réputation de l’Egypte. Maintenant en Egypte, nous avons plus de sécurité, donc nous avons plus d’étrangers. Nous avons plus de 250 missions (archéologiques). Plus de fouilles signifie plus de découvertes".

Les 30 sarcophages retrouvés constituent une "importante" collection. Ils seront acheminés au "Grand egyptian museum", qui est actuellement en cours de construction près des pyramides de Gizeh.

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !