Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"
©AFP

Cash

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

Vaimalama Chaves est régulièrement attaquée sur son poids sur les réseaux sociaux.

Vaimalama Chaves n'a pas sa langue dans sa poche, et c'est (aussi) pour ça qu'on l'aime. Régulièrement victime d'attaques sur son poids, miss France 2019 a décidé de répliquer et de remettre à leur place ceux qui jugent qu'elle n'est pas assez fine pour représenter la France. Dans une interview à Télé Star, elle a déclaré : "Les gens sont quand même cash. Ils aiment la bagarre. (...) Comme j'aime aussi la bagarre, je réponds". Et quelle réponse ! "Moi au moins, j'ai un cerveau", a-t-elle lancé. "Ou ceux qui disent "il faut que tu fasses de la gym". Eh bien non, j'ai gagné avec le corps que j'avais", a continué la jeune femme de 24 ans.

Ces critiques ne datent pas d'hier : dès l'adolescence, Vaimalama Chaves a été victime de moqueries. "À l’époque, je n’avais pas de recul. Les médisances m’affectaient beaucoup. Mais depuis, j’ai lu, j’ai réfléchi, j’ai mûri. Et j’ai réalisé que mon bonheur ne pouvait pas dépendre du regard des autres. Ce que les gens pensent ou disent, ça les regarde. Je ne veux pas les laisser me dicter leur loi ! (…) Entre être une Miss bien en chair, mais épanouie et souriante, et être une Miss toute mince avec des abdos, mais frustrée, aigrie et affamée, j’ai choisi mon camp !"

Déjà, en mars dernier, aux réponses à de nombreuses critiques suite à la publication d'une photo d'elle en maillot de bain, elle avait répondu : "Je sais que j’ai grossi et ça me va. Bah oui, je mange ! Et je mange beaucoup parce que ce n’est pas dans ma culture tous ces mets gastronomiques qu’on me présente. Alors j’en profite pour découvrir, a-t-elle déclaré. Et même si c’est vrai que ce n’est pas l’image que vous pouvez avoir d’une Miss France. Eh bien, c’est quand même moi qui suis là. Et j’aime manger, j’aime rigoler et parler fort, et rigoler encore, et dormir. Et je vais continuer à être comme ça, que vous le vouliez ou non. Alors bon courage, parce que vous avez encore neuf mois à me supporter les gars !"

 

Voici

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !